18ème édition des rencontres des hôtes du chemin

Deux jours de partage et de fraternité, de prière et d’approfondissement : la 18ème édition des rencontres des hôtes du chemin de St Jacques de Compostelle s’est déroulée du 10 au 12 mars 2018, dans la belle abbaye de Conques.

« De l’hospitalité du pèlerin à l’accueil fraternel du passant », tel fut le thème sur lequel méditèrent la soixantaine de participants, à travers des témoignages, des ateliers, des enseignements.

La lettre pastorale « l’accueil et l’hospitalité sur le chemin de St Jacques », où les évêques français et espagnols du chemin nous donnent conseils et éclairages, a servi de base à nos échanges.

Divers témoignages ont montré que l’accueil délicat et inconditionnel que les évêques nous conseillent d’offrir au pèlerin pouvait s’élargir à d’autres besoins d’hospitalité et de soutien : les migrants en particulier, dont les frères prémontrés et l’association conquoise Jamais sans Toit nous ont longuement parlé ; ceux qui frappent à la porte du site d’hospitalité chrétienne Ephata ; les différents aspects de l’accueil dans les paroisses…

L’art eut aussi sa place dans cette rencontre, à travers l’inspirant film élaboré par l’hospitalité St Jacques, et les différents livres sur le chemin proposés aux dédicaces le dimanche après-midi.

De l’hospitalité prodiguée tout au long du chemin, de maison en gîte, de famille en communauté, à l’accueil francophone de Santiago, échanges, rencontres et partages nous ont permis d’établir des liens entre toutes ces réalités et ces personnes, et de nous éclairer mutuellement.

Mgr Fonlupt, l’évêque de Rodez, a conclu ces deux jours :

comme le centurion Corneille visitant St Pierre dans sa recherche de Dieu, le pèlerin peut nous interpeller, nous faire « bouger ». L’acteur principal de cet accueil réciproque, c’est l’Esprit Saint.Mgr Fonlupt

Les témoignages des pères Lucien Robert et Florent Dix-neuf, et l’intervention surprise de l’évêque le plus haut du monde, près du Machu Pichu, l’ont confirmé par leurs exemples.

Motivés par l’Esprit Saint, éclairés par nos évêques, et confortés par nos frères et sœurs, nous pouvons commencer cette nouvelle saison d’accueil avec enthousiasme et confiance.

Pauline.

 

Formation hospitalière

Jean-Louis Doux (Gîte La Ruche à Lourdes) pour Webcompostella & Alain Barbault missionné par la Fédération française des associations des chemins de Saint Jacques de Compostelle (FFACC)

Depuis 2 ans, ces cessions de formation hositalière organisées par des associations locales répondent à un souhait et un besoin. Proposées aux futurs hospitaliers offrant leur service dans des lieux d’accueils collectifs, elles sont inspirées du schéma de formation proposée en Espagne. Basée sur le partage des participants, anciens pèlerins, la question reste « Qu’attendre des hospitaliers ? »

Animés par des intervenants extérieurs, le contenu large et varié permet d’aborder « L’histoire de l’hospitalité sur les chemins de pèlerinage, Le patrimoine » mais aussi, dans le cadre de l’hospitalité sur un chemin de pèlerinage, l’ouverture religieuse. Ainsi, est sollicitée l’intervention d’un prêtre ou un diacre afin d’animer une méditation à partir d’un texte biblique.

Depuis 2016, déjà 10 sessions ont été animées dont 2 à Lourdes, sur la voie du Piémont, pour permettre « que les hospitaliers intègrent toutes les dimensions de l’hospitalité afin d’aller plus loin que la volonté à l’état pur. Et à l’avenir, continuer ce travail en profondeur pour maintenir une cohésion, une dynamique, créer des liens pour faire vivre nos chemins chrétiens. »

Plus d’informations : contacter Alain Barbault par e-mail à alain.barbault@free.fr

« De l’hospitalité du pèlerin à l’accueil fraternel du passant… »

Etre acteur de changement dans sa pratique religieuse !

« J’étais un étranger et vous m’avez accueilli » (Matthieu 25,34)

Frère Jean-Régis, Claude Ollive (association «Jamais sans toit »), Léonard Tandeau de Marsac (organisateur de la rencontre) Thomas Theilhet (Ephatta), Alain Barbault (formation d’hospitaliers) Elizabeth Tandeau de Marsac (le chemin des sanctuaires) Père Pierre-Adrien (hospitalité des migrants)

A Conques, sont pris en charge actuellement par les frères, quelques migrants mineurs non accompagnés. En plus de bénéficier d’une réelle compétence d’accueil, se développe une relation de type familial « pour oser ce lien profond qui peut-être une chance, pour élargir un peu plus l’espace de notre coeur ».

Oser aller plus loin dans l’après-chemin !

Claude pour qui « le chemin élargit les horizons et qui s’est aujourd’hui posé dans une grande aventure qui le fait cheminer » est à l’origine del’association « Jamais sans toit ». Actuellement, sont accueillies en Aveyron des familles de migrants  d’une manière durable en leur assurant un logement pérenne.
Pour contacter l’association : 05 65 77 99 03 ou 05 65 46 45 22

Ephatta

Thomas, co-créateur du site internet Ephatta(2015), site d’hospitalité chrétienne à travers le monde dont l’idée de « créer des rencontres fraternelles dans l’accueil » germe à partir « d’expériences, d’ évènements ayant permis de vivre la force de l’hospitalité.» Aujourd’hui plus de 4000 lieux d’accueil répartis dans 90 pays pour ceux qui veulent accueillir grâce à la foi, consacrer du temps à l’autre, enrichir leur foi  grâce à l’accueil…
Plus d’infos : www.ephatta.com

Ephatta

De conclure que si l’hospitalité n’est pas réservée au chemin de Saint-Jacques, cette hospitalité-là a certainement quelque chose à proposer à la société. Comment en rendre compte par nos actes, nos paroles et en témoigner pour faire d’avantage de place à l’autre, à l’accueil du pauvre, du migrant ? L’hospitalité reste un défi majeur dans nos sociétés fragilisées dans le vivre ensemble.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lire aussi

  • Nous proposer de se retrouver à Conques titille les souvenirs du pèlerin au long cours, nous a même donné  l’impression d’être repartis sur le chemin à voir la grande diversité des parcours, des personnalités…Très vite, motivations, engagement, implication laissent présager d'un week-end varié, animé et chaleureux où quelques heures seulement auront suffit pour nouer une…
  • L’été dernier, les Semeurs en chemin sont repartis à l’aventure, celle qui consiste à porter la Bonne Nouvelle aux limites du monde, « la seule aventure », pourrait-on dire avec Bernanos ! Nous vous livrons ici quelques pépites rapportées de cette mission 2017. Cette année, nous étions 16 jeunes missionnaires à nous retrouver d’abord au Puy-En-Velay pour un…
  • Pèlerinage de Sainte-Foy de Conques à Notre-Dame de Rocamadour Sur le nouveau chemin des sanctuaires par Notre-Dame de Quézac et Sainte-Fleur d’Issendolus, venez vivre et encourager l’hospitalité en chemin !  du lundi 13 au samedi 18 mars 2017 « N’oubliez pas l’hospitalité, car, grâce à elle, certains, sans le savoir ont accueilli des anges. » (He…
  • Sans attendre la fin de la procédure d'homologation en cours du futur GR 78.1, le chemin vers Compostelle qui passe par la plaine Languedocienne, la voie des Piémonts, dans le prolongement de la voie d'Arles, des gîtes d’étapes seront ouverts. Le premier à Béziers (34500) au printemps 2016 dénommé : " Bon Camino  ", avec pour…
Publié dans Vie sur le chemin