Accueil et hospitalité sur le chemin de Saint-Jacques

Les évêques français et espagnols dont les diocèses sont traversés par les routes de Saint-Jacques-de-Compostelle se sont réunis les mardi 11 et mercredi 12 juillet 2017, après avoir parcouru à pied la dernière étape du parcours. Dans une lettre pastorale intitulée «Accueil et hospitalité sur le chemin de Saint-Jacques», ils reviennent sur le sens de cette attitude et sur le rôle des hôtes.

 

Accueil et hospitalité sur le chemin de Saint-Jacques

Quelques extraits :

 

L’hospitalité est l’accueil du voyageur, de l’étranger, de celui dont on ne sait rien. Ni qui il est, ni d’où il vient, ni ce qu’il cherche. Nous savons seulement qu’il s’agit d’un passant, seul, loin de sa maison et de sa famille. Peut-être, comme Jacob (Gn 28,11-19), se sent-il seul dans le monde, mais dans la perspective de Dieu c’est un fils bien-aimé, appelé à découvrir une vie nouvelle, même s’il l’ignore.

 

La présence chrétienne sur le chemin est essentielle pour conserver la tradition religieuse du grand pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle et y être des témoins actifs de la foi en Jésus-Christ: n’est-on pas là en fait sur un terrain privilégié d’évangélisation, grâce à l’accueil personnel, l’offre culturelle et la liturgie sacramentelle?

 

La tâche des hospitaliers, de chaque hospitalier, tout au long du Chemin de Saint-Jacques amènera progressivement le pèlerin à méditer, à se retrouver lui-même, à découvrir Dieu en son for intérieur: «La conversion, bien que le discours du prédicateur y dispose, n’est pas une conviction engendrée par ce discours, mais une libre rencontre entre l’auditeur et le Christ, qui se dérobe au prédicateur lui-même»4. Afin qu’en arrivant au but, lorsque s’achèvera sa longue errance, le pèlerin trouve l’espérance et, en recevant les sacrements, comprenne au plus profond de son être le sens de «Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi» (Jn 14, 6).

Vous pouvez télécharger et lire intégralement cette lettre.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lire aussi

  • Juillet 2015 : Les Vème Rencontres franco-espagnoles des évêques et acteurs du chemin ont permis la promulgation de la Lettre Pastorale des évêques du Chemin français de Saint-Jacques  Les travaux furent présidés par Mgr  Marc AILLET, évêque de Bayonne, coordonnateur de la pastorale des chemins de St Jacques désigné par la conférence épiscopale de France ;…
  • Juillet 2017 : Lettre pastorale des Evêques du Chemin de Saint-Jacques en France et en Espagne : Accueil et hospitalité sur le chemin de Saint-Jacques Juillet 2015 : Les Vème Rencontres franco-espagnols des évêques et acteurs du chemin ont permis la promulgation de la Lettre Pastorale des évêques du Chemin français de Saint-Jacques  Les travaux furent présidés par…
  • Les évêques français et espagnols dont les diocèses sont traversés par les routes de Saint-Jacques-de-Compostelle se sont réunis les mardi 11 et mercredi 12 juillet 2017, après avoir parcouru à pied la dernière étape du parcours. Dans une lettre pastorale intitulée «Accueil et hospitalité sur le chemin de Saint-Jacques», ils reviennent sur le sens de cette attitude et sur…
  • "Nous demandons ceci aux paroisses qui sont des étapes sur le chemin de Compostelle et aux autres communautés qui accueillent les pèlerins : - sortez sur le chemin pour évangéliser ; - accueillez tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les à visiter vos églises, expliquez-leur la foi et l’art de vos retables ; - ouvrez un…
Publié dans Eclairages spirituels