Devenir HOSPITALIER

Ami Pèlerin de retour !
Tu veux rendre un peu de ce que tu as reçu et donner de ton temps au service des pèlerins en devenant HOSPITALIER

Beaucoup d’entre vous ont déjà été hospitaliers et continuent à l’être dans des lieux d’accueil qui vous sont chers et que vous connaissez bien.

Mais, vous êtes de plus en plus nombreux à nous contacter pour nous faire part de votre désir de rendre un peu de ce que vous avez reçu et de donner de votre temps au service des pèlerins en devenant HOSPITALIER.

L’hospitalité dans les sociétés traditionnelles : Ces sociétés traditionnelles ont en commun un bas niveau de vie, une forte vie communautaire et un rapport au sacré omniprésent. Il y a peut-être une relation entre la diminution du sentiment religieux ou du sens du sacré et l’accroissement de la richesse, donnant l’illusion de pouvoir se passer de Dieu et finalement des autres. En tous cas, ces sociétés ont toutes su conjurer leur peur de l’étranger en lui offrant largement l’hospitalité, parfois par un rituel quasi religieux. Sans doute la précarité de l’homme seul qui arrive n’a pas de quoi inquiéter une communauté très organisée mais cette venue est aussi une ouverture, une occasion d’échange qui peuvent être vitaux. Aussi, la peur se change-t-elle en honneur et le statut de l’étranger s’inverse-t-il totalement : celui qui le reçoit devient le bénéficiaire. Et ces sociétés pressentent bien toutes le caractère mystérieux et sacré de l’hôte qui survient. … Toute l’hospitalité chrétienne est imprégnée de ce merveilleux échange entre Dieu et l’homme, de cette rencontre de Dieu en tout homme et spécialement dans le plus faible, le plus petit, le plus fragile, le plus souffrant. Accueillir devient un avantage, un privilège, « la meilleure part ».

Si vous avez choisi d’accueillir, vous pouvez  :

appel-320-webco

Lire aussi

  • ... Au coeur de la veillée pascale, après avoir célébré le feu, proclamé la Résurrection, écouté des, récits de l'Histoire du Salut de l'Humanité, et célébré l'eau qui régénère, l'Église a l'audace de chanter « Cette nuit très sainte où le Christ notre Pâque a été immolé. » La Pâque immolée le jour de la…
  • Ceci est le journal de mon premier pèlerinage le Puy / cap Finisterre. Le texte a été écrit au jour le jour durant la marche. Je reconnais manquer parfois de miséricorde envers les pèlerins à la semaine et j'en demande pardon à ceux qui en seraient offusqués. J'ai avalé l'Espagne en 15 jours, avec des…
  • Ils sont une dizaine. Les hommes le béret ou la casquette à la main, les femmes, la tête couverte d'un foulard ou d'un chapeau, qui demandent cette bénédiction dans la sacristie de l'église d'Estaing en ce premier dimanche de juillet de l'an ..., il y a quelques temps déjà, et encore maintenant. Ils sont venus…
  • 350 ans de présence à Saugues Le XVI° siècle et surtout le XVII° siècle marquent l'apogée des Confréries de Pénitents. Dans un esprit de pénitence et de charité, le 14 mai 1652, fut fondée à Saugues une confrérie . Un peu d'histoire : Dès le Moyen-Âge, on trouve en France en Espagne, et surtout en…