Le Botafumeiro…

« L’encensoir géant dont chacun rêve de voir le balancement à travers les nefs à la fin de la messe des pèlerins. Elément de purification et de sanctification, signe de fête, l’utilisation de l’encens est universelle, millénaire, religieuse et va bien au-delà de la liturgie catholique. On peut penser qu’au Moyen-Age, sa fumée odoriférante masquait aussi l’odeur des pèlerins aux conditions d’hygiène bien rudimentaires… Imposant et majestueux (1 mètre 60 et 57 kilos), cet objet est attaché dans le transept par un mécanisme conçu par juan Bautista Celma. A l’aide d’une corde, le hisser, le mettre en mouvement pour assurer une oscillation à plus de vingt mètres du sol requiert la présence de huit hommes vétus d’un manteau de couleur grenat orné d’une cape brodée de coquilles. Observer la coordination des tiraboleiros ajoute une dimension humaine à ce moment unique. Depuis plusieurs années, son utilisation a cessé d’être quotidienne. »

Extrait du livre « Compostelle, Les mots du chemin » avec l’autorisation de l’auteur.

 

Le Botafumiero n’est utilisé que pour les Solennités.
Épiphanie du Seigneur: 01-janv
Dimanche de Pâques entre le 21 mars et le 25 avril
Ascension du Seigneur 40 jours après Pâques
Apparition de l’Apôtre-Clavijo 23-mai
Pentecôte 50 jours après Pâques
Martirio de Santiago: 25-juil
Assomption de Marie: 15-août
Tous les Saints: 01-nov
Christ Roi Le dimanche qui précède celui de l’Avent
Immaculée Conception: 08-déc
Noël: 25-déc
Translation de l’apôtre Santiago: 30-déc
   
Le Botafumeiro peut également fonctionner à l’occasion de pèlerinages. Pour réserver le botafumeiro, en faire la demande à l’adresse, suivante : botafumeiro@catedraldesantiago.es
   
Information communiquée par Eduardo Cuna

Lire aussi

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Art sacré, Vie sur le chemin