Le roman « La révolution silencieuse du chemin »

Le roman « La révolution silencieuse du chemin »
de Pauline Dobon
est sorti en mars 2018 aux éditions Téqui.

la révolution silencieuseCe roman poignant saisit Sarah, Yvan, Marie et Benoît à un moment déterminant de leur vie et nous immerge dans la transformation intérieure qui s’opère en chacun sur la route les mènant à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Prix « Roman » du 10esalon Lire et écrire en Gascogne (2017)

13,5 x 21 cm – 128 p. – 9,90 €

Pauline Dobon

À 23 ans, après des études de lettres classiques, Pauline Dobon est partie sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, où elle a vécu une rencontre intérieure avec le Christ, qui a changé sa vie. Plusieurs années passeront avant que La révolution silencieuse du Chemin naisse des fruits des confidences de pèlerins transformés par leur longue marche.

Ecouter :

Pauline Dobon était l’invitée de l’émission « Carrefour des initiatives » sur RCF :

Témoignages :

« Ce joli roman, simple et frais comme une matinée de printemps, est écrit par une femme qui a elle-même vécu une rencontre avec le Christ sur le chemin, à l’âge de 23 ans. Inspirant ! »Elise Tablé, pour le magazine Zélie

« Je viens de lire votre livre “la révolution silencieuse du Chemin” et je ne peux m’empêcher de vous écrire cet e-mail, pour vous dire : Merci !

Durant plusieurs heures, vous m’avez transporté sur le Chemin avec ses rencontres, ses joies et ses douleurs… Les visages que vous évoquez semblent familiers !

Et puis vous racontez l’après Chemin, le moment où l’on rentre chez soi… C’est très rare d’avoir de tels récits sur l’après Chemin. Toutes ces histoires sont si riches en émotions et en questionnement. Toutes ces vies merveilleusement transformées…

Cette Révélation devenue révolution ! Et vous remettez au centre la prière, qu’il est si facile d’oublier ! C’est le souffle de la Vie qui transpire dans votre livre. »

Eric, un pèlerin

Parmi la vingtaine d’ouvrages que j’ai lus sur le sujet, c’est sans conteste l’un des plus beaux. Fraicheur, sincérité, émotion, moralité, piété, profondeur; bref, tous ces qualificatifs ne suffisent pas pour une description élogieuse. Pierre, un pèlerin

Lire aussi

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Voir et lire