“Le Secret du Pèlerin”, père Olivier Manaud

Le père Olivier Manaud,
auteur de la BD «Le Secret du pèlerin »,
a accepté de répondre à nos questions.

 

Le secret du Pèlerin

Vous semblez bien connaître certaines étapes du chemin de St Jacques. Comment vous est venue l’idée de situer votre récit Le Secret du Pèlerin, sur ce chemin ?

En 1993, alors que j’étais encore séminariste, j’ai eu la chance de pouvoir faire le pèlerinage de Saint Jacques au départ du Puy en Velay. Ce fut un très beau parcours qui m’a beaucoup marqué. Si j’ai situé l’histoire de Clémence et Valentin sur ce chemin, c’était une manière de faire mémoire de cette belle expérience. Je me suis aussi rendu compte que beaucoup de personne qui marchent vers St Jacques n’ont que peu de clés de lecture pour comprendre et décrypter les lieux qu’ils traversent. En mettant en scène deux enfants, le lecteur adulte pourra aussi se retrouver dans les énigmes à résoudre et cela sans complexe puisqu’il s’agit d’une BD pour enfants…

Votre bande dessinée foisonne d’explications sur la liturgie, la foi chrétienne, l’architecture, l’histoire de l’Eglise. Pourquoi avez-vous choisi d’aborder tous ces sujets, et quelle était votre intention en écrivant cette histoire ?

Père Olivier ManaudJ’ai été 17 ans prêtre en paroisse, maintenant je suis enseignant à Paris. Mais il m’a toujours semblé passionnant de transmettre les éléments catéchétiques inscrits dans l’architecture de nos églises. Et ces lieux sont éminemment catéchétiques. J’ai voulu faire une BD qui présente la catéchèse à la fois comme un pèlerinage, comme une enquête et comme une aventure déjà vécue par d’autres avant nous. Il y a un trésor à découvrir : c’est celui de la foi. Nos églises renferme ce trésor. Cette BD donne quelques clés et pourrait aussi donner l’envie de prendre la route vers Santiago.

Le support de la BD se prêtait-il mieux qu’un autre à votre projet ? Vous était-il familier ?

Initialement je voulais simplement écrire une histoire pour enfants… Mais en dialogue avec les éditions Téqui, nous avons décidé d’essayer de mettre ce récit en BD. J’en suis très content : c’est la première fois que j’écris une BD ! Le tome 2 est déjà en préparation. Le dessinateur a joué le jeu et a su s’adapter à mon scénario pas très expérimenté. Grâce à lui, nous sommes arrivés à ce résultat. Un grand merci à Gaëtan Evrard qui a accepté de participer à cette aventure éditoriale.

Pourquoi ces personnages ?

Clémence est ma filleule. Sa famille n’est pas pratiquante. Comme tous les enfants, elle aime les histoires ! Aussi j’ai imaginé cette histoire pour l’éveiller et l’accompagner sur un chemin de foi. Mais je pense que tous les enfants pourront s’y reconnaître et s’identifier à Valentin ou Clémence.

Merci père Olivier !

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lire aussi

  • La nouvelle bande dessinée qui vient d’être éditée ne nous laisse pas indifférents : il s’agit du  Secret du Pèlerin , du père Olivier Manaud, et elle se déroule sur le chemin de St Jacques ! Les pèlerins ne manqueront pas de reconnaître certaines églises et paysages, si bien croqués par le dessinateur, Gaëtan Evrard (par exemple, le…
Publié dans Témoignages, Vie sur le chemin, Voir et lire Tagués avec :