Lourdes et la Vierge du Rosaire

Le 11 février 1858, Bernadette Soubirou, 14 ans, sa soeur Toinette et leur amie Jeanne Abadie, vont chercher du bois. Elles se dirigent vers « l’endroit où le canal rejoint le Gave ». elles arrivent devant la Grotte de Massabielle, Toinette et Jeanne traversent l’eau glaciale du canal. Bernadette, en raison de son asthme chronique, hésite à en faire autant. C’est alros qu’elle « entend un bruit comme un coup de vent », mais « aucun arbre ne bouge ». « Levant la tête, elle voit dans le creux du rocher, une petite demoiselle, enveloppée de lumière, qui la regarde et lui sourit ». C’est la première apparition de Notre-Dame.
Durant les 18 apparitions, du 11 février au 16 juillet 1858, une foule de plus en plus imposante, accompagne Bernadette. Dès 1864, 10 000 pèlerins viennent à pied des communes voisines. La crypte demandée par la Vierge est terminée en 1866. L’année 1873 voit arriver les premiers pèlerinages et les mremiers malades. La Basilique recouvrant la crypte est consacrée en 1874. Le clergé s ‘engage dans la construction d’une grande église de style néo-byzantin, l’église du rosaire avec ses deux immenses bras enserrant un parvis.

La ville de Lourdes n’est pas le seul site où la vierge soit apparue. Près de 4000 Apparitions ont répertoriées de l’an mille à l’an 1515. Pour mettre un peu d’ordre dans tout cela l’Eglise élabore, au concile de Latran en 1516, les règles juriqiques pour faire examiner les apparitions par le Vatican. Celles-ci diminuent alors considérablement mais ne s’arrêtent pas.

N.D. De Lourdes est la Vierge la plus représentée en France, rares sont les églises qui ne lui consacrent pas une chapelle ou un piédestal.

N.D. Du Rosaire est présente sur le chemin d’Espagne à une époque très ancienne.

A Villava en Navarre la basilique fondée par Sancho VI en 1187 fut autrefois un refuge et un hôpital de pèlerin, la Vierge du Rosaire y est vénérée.

A Pampelune la Real Colegiata de Santa Maria, inspirée de N.D de Paris, remplace une église romane construite au temps de l’évêque Sanche de la Rose. Elle abrite une très belle statue en bois de la Vierge à l’enfant assise sur un trône. Celle-ci est plaquée d’argent à l’exception des mains et des visages et fut rapportée de toulouse au début du XIVè siècle. C’est devant cette oeuvre que les rois de Navarre prétaient serment lors de leur couronnement. N.D.du Rosaire est priée depuis le XVIIè siècle pour libérer les esclaves.

En traversant Maneru, on saluer la Vierge du Rosaire à san Pedro.

A Estella, on trouve à Santa Maria de las Torchas la splendide Immaculada vénérée depuis des années avec une piété.

A san Nicolas del Real Camino, on découvre la précieuse statue du XVIIè siècle de N.D.du Rosaire.

Dans le Leon, on trouve, sur le Camino Francès, deux Vierges du Rosaire l’une à Valverde de la Virgen et l’autre à Castro.

En Galice, près de Palas de Rei à l’Alto del Rosartio et Castaneda où les pèlerins déposainet une pierre qu’ils avaient apportée de triacastela, on trouve aussi N.D. du Rosaire.

Marie-Thérèse

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lire aussi

  • Halte Saint-Jacques - Accueil : soeurs Auxiliatrices 05 62 94 05 61 - accueil.auxilourdes@gmail.com - Messe et offices : informations sur place - Hébergement * :  9 places - cuisine Halte Saint-Jacques « La Ruche » - 21a, rue de Pau - Accueil : Jean-Louis Doux 06 24 99 01 21 / 05 62 97…
  • Ceci est le journal de mon premier pèlerinage le Puy / cap Finisterre. Le texte a été écrit au jour le jour durant la marche. Je reconnais manquer parfois de miséricorde envers les pèlerins à la semaine et j'en demande pardon à ceux qui en seraient offusqués. J'ai avalé l'Espagne en 15 jours, avec des…
  • Notre Dame du Pilar Entre Pampelune et Barcelone, SARAGOSSE, capitale de l'Aragon, est un haut lieu de pèlerinage d'Espagne. Haut lieu de départ vers Santiago A proximité du pilier de la Vierge où est venu s'incliner Jean-Paul II, vous trouverez une chapelle dédiée à Saint-Jacques dans la basilique Notre Dame du Pilar. Selon la légende…
  • De nombreux pèlerins venant du Puy prenaient de Figeac la variante de rocamadour. Le livre des miracles de Rocamadour écrit en 1172 révèle déjà cette dévotion sur le chemin de Compostelle. Roc Amadour est accroché à une falaise: la « Roche Majeure ». Le sanctuaire de Notre-Dame et la ville s'étendent tout le long de…
Publié dans Saints de la route Tagués avec :