Quelques petits conseils pour le retour

banque-d-images-et-photos-gratuites-libres-de-droits-téléchargement-gratuits-269-1560x1170-150x150[1]

Rentrer chez soi…
Après une aventure si extraordinaire, comment retourner dans l’ordinaire de notre vie ? Tout cet or que j’ai reçu sur le chemin, comment le faufiler dans le tissus serré du quotidien ?
Certains, ne se croyant pas encore arrivés, voudront continuer jusqu’à l’océan. Mais ceux-là aussi, à un moment, devront rentrer.
Alors à tous se pose cette question : comment continuer le chemin ? Comment continuer à vivre tout simplement ? Traduire dans mes relations, mon travail, ma famille, mes amitiés, les belles réalités que j’ai expérimentées sur le chemin : la fraternité, le goût du silence, la joie de l’effort, un profond sentiment de liberté, peut-être la prière, ou du moins la conscience d’une bienveillance qui veille sur moi pas à pas… A mon retour, les êtres et les choses seront les mêmes qu’avant mon départ, alors que moi, je suis si différent.

Importance de relire son chemin…

Il existe un risque de fuite en avant : la cadence soutenue de la vie va m’emporter de nouveau. Peut-être vais-je envisager un autre pèlerinage ?
Mais avant tout, relire ce chemin que je viens de parcourir.
Me poser pour faire le point sur cette expérience fondamentale dans ma vie.
C’est déjà bien d’en avoir conscience ; il peut être important de trouver une personne avec qui en parler : un prêtre, une religieux, ou quelqu’un qui sache écouter. Pourquoi pas aussi se mettre quelques jours à l’écart dans un monastère, suivre une retraite de relecture…
Sur ce site, des pistes sont suggérées, des lieux proposés. D’autres existent. Faites confiance à la Providence !

Continuer son cheminement spirituel…

J’ai peut-être commencé, ou retrouvé, un chemin spirituel. Ce serait dommage de m’arrêter là ! Il existe plein de possibilités pour continuer : déjà prendre un petit temps de prière tous les jours, seul(e) à Seul avec Dieu.
Des supports peuvent m’aider : Bible, livrets de prière…
Pour cheminer, il est important de rencontrer d’autres personnes qui vivent de leur foi :
– à la messe le dimanche, dans ma paroisse
– dans des groupes de prière, ou de partage, qui existent dans tous les diocèses (à voir sur le site du diocèse, ou demander à votre délégué pastoral du chemin, comme il y en a dans beaucoup de diocèses…)
– suivre un parcours Alpha, s’il y en a un près de chez vous : c’est un excellent moyen de rencontrer d’autres personnes croyantes et en recherche, et de poser sans complexe toutes les questions qui m’habitent.
Vous pouvez trouver le parcours le plus proche sur le site : http://www.parcoursalpha.fr/
– Il existe d’autres espaces pour découvrir ou approfondir la foi comme : B’ABBA, les soirées F.O.I. …etc
– Renseignez-vous aussi sur les monastères et communautés qui existent dans votre diocèse. Il existe un certain nombre de monastères-relais, qui offrent un accueil privilégié à ceux qui souhaitent relire leur chemin de pèlerinage.
Ces conseils ne sont pas exhaustifs.

Cherchez, et vous trouverez ! (Matthieu 7,7)

Marcel et Pauline

Lire aussi

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Et après ? ..., Vie sur le chemin