La révolution silencieuse du chemin

La révolution silencieuseIl y a des révolutions que l’on aime bien, car elles nous entrainent dans une spirale d’où chacun s’en sort grandi, quelles que soient les épreuves et difficultés à surmonter.

C’est dans cette voie que Pauline, jeune écrivain,  nous entraine dans son premier roman.

A travers les événements qui vont bousculer la vie et les projets de Sarah, Yvan, Marie, Pierre, Elie, Alexandre, José, et de tous ceux  qui habitent à leur manière le chemin, nous découvrons un pèlerinage qui transforme les cœurs et ouvre les yeux.

Une multitude de personnages qui acceptent à un moment donné, d’être à l’écoute de l’autre, d’être disponibles à la rencontre, et se préparent à accueillir le « nœud divin qui noue les choses ».

Il n’y a pas un personnage auquel le lecteur ne pourra s’identifier. S’il est de bon ton de dire qu’on ne sort pas indemne du chemin de Saint Jacques, il est en de même de ces quelques pages.

Un roman qui nous entraine à vive allure, en quelques pages, vers l’aventure intérieure.

A lire sans s’arrêter, que vous ayez ou non fait le chemin, ensuite à vous de voir lequel vous allez prendre.

Pauline Dobon, jeune mère de famille, est partie sur le chemin en 1997. Elle habite aujourd’hui à Eauze, où elle, son mari et leurs deux enfants, reçoivent les pélerins dans leur maison.

Un livre à s’acheter et à offrir.

 

A commander chez l’auteur :
Pauline et Marcel Dobon,
34 avenue de Sauboires, 32800 Eauze
Prix : 7€ (+ 3€ de frais de port)
ISBN 978-2-9557943-0-2   170 p.

pauline-doblon-800

Extrait :

« L’enthousiasme de repartir leur donnait une force étonnante. Comme si leur être, après de nombreuses années, reconnaissait le début d’une aventure qui leur avait fait tant de bien par le passé, quand ils étaient allés à St Jacques. Qu’elle était douce cette vive impression que leur vie était cohérente, qu’ils continuaient simplement leur chemin, avec plus de stabilité intérieure, plus de confiance aussi, et une foi profonde et éprouvée. Le temps était moins aux intenses décisions qui engagent toute la vie, mais à l’ancrage, à la confirmation de ces mêmes engagements. L’éblouissement d’un amour naissant entre deux personnes ou envers une communauté, celle de la rencontre parfois fulgurante avec Dieu, toute cette lumière reçue était descendue peu à peu dans la terre du quotidien, comme une pluie de printemps, l’ensemençant de sens et d’une paisible intensité. C’était le temps des fruits, du mûrissement, la douceur d’une fin d’été. »

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lire aussi

  • Cathédrale - Messes : - lundi et mardi à 18h : messe avec bénédiction des pèlerins ou prière à la cathédrale, de mai à octobre - mercredi à 18h : messe à la cathédrale avec bénédiction des pèlerins (l’hiver au presbytère) - jeudi de 17h à 18 h : adoration à la cathédrale (l’hiver au…
  • Ceci est le journal de mon premier pèlerinage le Puy / cap Finisterre. Le texte a été écrit au jour le jour durant la marche. Je reconnais manquer parfois de miséricorde envers les pèlerins à la semaine et j'en demande pardon à ceux qui en seraient offusqués. J'ai avalé l'Espagne en 15 jours, avec des…
  •   Vous semblez bien connaître certaines étapes du chemin de St Jacques. Comment vous est venue l’idée de situer votre récit Le Secret du Pèlerin, sur ce chemin ? En 1993, alors que j'étais encore séminariste, j'ai eu la chance de pouvoir faire le pèlerinage de Saint Jacques au départ du Puy en Velay. Ce fut…
  • Formation pour ceux qui accueillent les pèlerins dans les églises, les gîtes, leur maison… sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Samedi 5 novembre 2016 à MOISSAC (Accueil International — 5 Sente du Calvaire) PROGRAMME - 9h00: Messe à l’abbatiale pour ceux qui le souhaitent - 10h00: Accueil - 10h15: L’accueil sur le chemin:…
Publié dans Voir et lire