Saint Front

1200px-lalinde_eglise_vitrail_choeur_5Fêté le 25 octobre, Saint Front aurait été le premier évêque du diocèse de Périgueux (Dordogne).
La légende le fait remonter à des temps apostoliques : venu de Palestine, Front aurait appartenu à la tribu de Judas et aurait été converti par le Christ lui-même ; saint Pierre l’aurait envoyé ensuite en mission dans le Périgord.

Mais on sait que les premiers envoyés du pape Fabien ne parvinrent dans ces régions qu’au milieu du IIIe siècle. Le culte de saint Front fut instauré sur sa tombe au Puy-Saint-Front : jusqu’aux Guerres de Religion au XVIe siècle, ce fut un lieu de dévotion et de pèlerinage.

 

Il est un sommeil sain,
il repose le corps.
il est un saint sommeil,
un temps laissé tout entier à Dieu.

Et le sommeil parfois
nous surprend
durant la messe ou l’oraison :

oraison de Saint Pierre…

Comment alors réparer l’affront ?
Du sommeil à Son sommeil
pour un autre temps,
un autre lieu,
tout évêque que tu sois
y oublier ton anneau
et tes gants.

Pierre avait donc raison,
après l’oraison,
de t’envoyer au front
de la Parole.

Poème de François Noël

Lire aussi

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Saints de la route