Un dernier service du Père Ihidoy

Père sébastien IhidoyCe témoignage de reconnaissance a été lu par Mgr Aillet à l’issue de la messe de funérailles du Père Ihidoy.

En effet, le 13 janvier, trois semaines avant sa mort, le Père rendait un dernier service  à l’Eglise  dans sa mission d’accueil des pèlerins. Il avait eu connaissance de la plaquette «  2 000 ans vers Saint Jacques de Compostelle » conçue par l’équipe de la Pastorale du chemin du diocèse d’Auch. Enthousiasmé par ce travail, le Père a considéré qu’il devrait concerner l’ensemble des diocèses de France traversés par les différentes voies. Il a pour cela initié une rencontre entre Marie-Françoise Migeot, Daniel Segura et  Mgr Aillet. Le Père Ihidoy avait vu juste : notre évêque référent a manifesté immédiatement son intérêt pour ce document. Il a tenu à le présenter aux accueillants chrétiens réunis à Gramat et le recommandera à ses confrères évêques à leur prochaine rencontre de mars à Lourdes.

Cher Père IHIDOY, notre « Maître en accueil », vous voilà découvrant tous les « diamants » que vous avez si charitablement distribués au cours de votre vie ! Les bras et le cœur généreusement ouverts, le sourire aux lèvres dans le respect de votre expression familière « Nous devons accueillir avec les rides du visage dans le bon sens ! », c’est votre image, telle qu’elle restera parmi nous, les pèlerins, et tous ceux qui ont eu le bonheur de vous approcher. Vous suiviez de près les avancées de la « Pastorale du Chemin de Saint-Jacques », et nous nous faisons un devoir de transmettre votre dernier souhait, tel que vous avez si bien su l’exprimer lors de la réunion de Bayonne, le 13 janvier dernier, auprès de Monseigneur AILLET : – « Que tous ceux qui accueillent les pèlerins gardent le souci de s’organiser pour assurer le plus possible la CONFESSION aux pèlerins de passage : ce sacrement est primordial dans l’Evangélisation ! » Nous avons bien saisi que vous nous transmettiez à ce moment-là, par ces paroles, votre « Testament », et nous sommes confiants que, de là-haut, vous continuerez à veiller à l’accueil de tous selon le cœur même de Dieu !Marie-Françoise MIGEOT (Déléguée Diocésaine pour la Pastorale du Chemin de Saint-Jacques du Gers),
Daniel SEGURA (Pèlerin accueillant à la Cathédrale de Lectoure)

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Lire aussi

  • Depuis le 8 décembre, nous sommes dans l'année jubilaire de la miséricorde. Le Pape François a souhaité que l’Eglise vive ce temps de grâces pour qu’elle puisse témoigner de l’étonnante tendresse de notre Dieu venant rejoindre les pauvretés, fragilités et détresses de notre humanité.  Les portes  des cathédrales et de très nombreux sanctuaires qui jalonnent le chemin…
  • Le Père Ihidoy, prêtre basque, ancien curé de Navarrenx,  est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi 5 février 2016. Il sera enterré à l'église de Cambio Mardi 9 février 2016 à 14 h30. Avec l'apôtre Jacques, il retrouve avec quelques semaines de retard dans la maison du Père, une autre grande figure du chemin, Louis…
  • De nombreux pèlerins gardent un souvenir particulier de la rencontre qu’ils ont pu faire à Navarrenx avec le père Sébastien Ihidoy, et certains souhaitent faire part de leur témoignage ou de leur gratitude.
  • Si " vie " ne s’écrit pas avec un grand " V ", la désespérance est proche : c’est le cas pour ce film curieusement encensé par la Presse catholique. Ces pèlerins marchent comme des automates vers…la mer : retour à la mère originaire ? De labyrinthes en jeu de dés du hasard, le pèlerin…
Publié dans Témoignages, Vie sur le chemin Tagués avec :