C’était Dieu qui priait

Raymond Devos nous a quitté le 15 juin 2006. Trés bel extrait envoyé par un pèlerin.

J’ai eu la chance de rencontrer Dieu juste à un moment où je doutais de lui, dans un petit village de Lozère abandonné des hommes.

Il n’y avait plus personne.

Et en passant devant la vieille église, poussé par je ne sais quel instinct, j’ai vu une lumière. Intense, insoutenable. C’était Dieu, Dieu qui priait.

Je me suis dit : qui prie-t-il ? Il ne se prie pas lui-même. Pas lui, pas Dieu. Non, il priait l’homme, il me priait moi.

Il doutait de moi comme j’avais douté de lui. Il disait : « Oh ! Homme , si tu existes, un signe de toi ! »

J’ai dit : « Mon Dieu, je suis là. »

Il m’a dit : « Miracle ! Une humaine apparition. »

J’ai dit : « Mais Mon Dieu, comment pouvez-vous douter de l’homme, puisque c’est vous qui l’avez créé ? »

Il m’a dit : « Oui, mais y’a si longtemps que je n’en ai pas vu dans mon Eglise, je me demandais si ça n’était pas une vue de l’Esprit. »

Il m’a dit : « Oui, je vais pouvoir leur dire là-haut : L’homme existe, je l’ai rencontré. »

RAYMOND DEVOS

Décédé le 15 juin 2006

Rien ne dit que cette église se trouvait sur les chemins de Saint Jacques, mais en chaque homme sommeille un pèlerin qui s’ignore.
A tous ceux qui ouvriront les portes de ces chapelles quelques fois désertes, qu’ils sachent qu’ils sont attendus.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Eclairages spirituels, Prier