Chemin de résurrection

chemin de résurrection

Exultet !
Nous te louons, splendeur du Père. Jésus, Fils de Dieu.

Qu’éclate dans le ciel la joie des anges !
Qu’éclate de partout la joie du monde
Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu
La lumière éclaire l’Eglise,
La lumière éclaire la terre, peuples, chantez !

Au cœur de la Vigile Pascale nous sommes tous invités à nous réjouir et fêter ce qui justifie notre foi : la résurrection de notre Seigneur Jésus Christ.

Pourtant le monde semble continuer à nous enfermer dans un grand silence.

Recevons-le comme une invitation afin qu’au silence du Samedi Saint succède un silence habité d’une profonde joie intérieure où le ciel en fête trouvera toute sa place.

Le Christ nous y invite concrètement, en actes, nous précédant dans ce retour au Père.

Après avoir cheminé, souffert avec lui et pour lui ; quel qu’en soit la forme, tant auprès du service des autres que dans l’impossibilité de le faire, dans l’acceptation des misères et contrariétés quotidiennes ; osons et laissons-nous nous appuyer sur lui.

 

Parole de Dieu

Luc 25, 36-53

« Le Seigneur est réellement ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. »

À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.

Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! »

Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.

Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?

Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,

Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »

Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.

Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »

Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux.

Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »

Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.

Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.

À vous d’en être les témoins.

Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. »

Puis Jésus les emmena au dehors, jusque vers Béthanie ; et, levant les mains, il les bénit.

Or, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au ciel.

Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie.

 

Méditation

Heureux es-tu, humble tombeau,

auprès de toi les anges veillent ;

en toi s’endort le Roi des rois,

puis se relève et monte aux cieux.

Toi qui cherchais le mort vivant,

heureuse es-tu, ô Madeleine,

qui suppliant le jardinier

as rencontré le Fils de Dieu.

Aujourd’hui dans tous les pays

se réjouit la Sainte Eglise:

aujourd’hui est ressuscité

le Premier-né d’entre les morts.

De son sang il nous racheta,

prépara le festin des noces.

Avec lui nous ressuscitons,

entrons au Royaume aujourd’hui.

Gloire à toi, Christ ressuscité

qui nous précède auprès du Père,

avec l’Esprit Consolateur

dans tous les siècles éternels (Ephrem).

Prière

Exultet !

Nous te louons, splendeur du Père. Jésus, Fils de Dieu.

Qu’éclate dans le ciel la joie des anges !

Qu’éclate de partout la joie du monde

Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu

La lumière éclaire l’Eglise,

La lumière éclaire la terre, peuples, chantez !

Voici pour tous les temps l’unique Pâque,

Voici pour Israël le grand passage,

Voici la longue marche vers la terre de liberté !

Ta lumière éclaire la route,

Dans la nuit ton peuple s’avance, libre, vainqueur !

Voici maintenant la Victoire,

Voici pour Israël le grand passage,

Voici la longue marche vers la terre de liberté !

Ta lumière éclaire la route,

Dans la nuit ton peuple s’avance, libre, vainqueur !

Voici maintenant la Victoire,

Voici la liberté pour tous les peuples,

Le Christ ressuscité triomphe de la mort.

Ô nuit qui nous rend la lumière,

Ô nuit qui vit dans sa Gloire le Christ Seigneur !

Amour infini de notre Père,

suprême témoignage de tendresse,

Pour libérer l’esclave, tu as livré le Fils !

Bienheureuse faute de l’homme,

Qui valut au monde en détresse le seul Sauveur !

Victoire qui rassemble ciel et terre,

Victoire où Dieu se donne un nouveau peuple

Victoire de l’Amour, victoire de la Vie.

Ô Père, accueille la flamme,

Qui vers toi s’élève en offrande, feu de nos cœurs !

Que brille devant toi cette lumière !

Demain se lèvera l’aube nouvelle

D’un monde rajeuni dans la Pâque de ton Fils !

Et que règnent la Paix, la Justice et l’Amour,

Et que passent tous les hommes

De cette terre à ta grande maison, par Jésus Christ !

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Prier