Décès du Père Ihidoy.

Le Père Ihidoy, prêtre basque, ancien curé de Navarrenx,  est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi 5 février 2016. Il sera enterré à l’église de Cambio Mardi 9 février 2016 à 14 h30. Avec l’apôtre Jacques, il retrouve avec quelques semaines de retard dans la maison du Père, une autre grande figure du chemin, Louis Janin.
Abbé Ihidoy
Marianne Rigaux, journaliste qui a recueilli son témoignage dans un livre paru en 2015 chez le Passeur éditeur : L’hospitalité sur les chemins de Compostelle, de Louis Janin et du père Sébastien”, le décrit ainsi :

“c’est abord une poignée de main franche, chaleureuse, prolongée. Un regard enveloppant qui couve. Une voix rocailleuse qui apporte un réconfort immédiat. …/ Sébastien Ihidoy a accueilli sans distinctions SDF, vagabonds, routards, randonneurs, pèlerins. Des milliers d’inconnus qui lui ont confié ce qu’ils avaient de plus intime. La réputation de son accueil bruissait sur le chemin, bien avant d’arriver dans ses terres du sud-Ouest. ” Marianne Rigaux

De nombreux pèlerins gardent un souvenir particulier de cette rencontre qu’ils ont pu faire à Navarrenx, marqué pour encore longtemps de sa présence.

Ce commentaire de l’Evangile d’Emmaus, lu aux pélerins lors de leur passage dans l’église de Navarrenx, témoigne de l’amour dont il se faisait colporteur, de son désir que chacun rencontre Jésus Christ “donneur d’avenir”.

Toute l’équipe de Webcompostella, porte dans leurs prières, famille, pèlerins, tout ceux qu’il a fait ses amis dans le Christ.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Vie sur le chemin
5 commentaires sur “Décès du Père Ihidoy.
  1. Eric D. dit :

    Bon souvenir du père lors de mon étape en Juillet 2007. Assez ferme mais très chaleureux.
    Merci à vous. Reposez en paix avec le Seigneur.
    Eric D.

  2. Vigour dit :

    Je ne suis pas pèlerine, mais le père Ihidoye nous a mariés à Lembeye en 1979, et nous a accueillis au presbytère de Navarrenx, nos cinq enfants et nous, lors du décès de notre sixième, toute une semaine… Nos enfants avaient entre 7 ans et presque 3 ans. Une semaine très riche et féconde en sa compagnie si humaine et compatissante
    Il a remis mon cœur écrasé de chagrin en route…

  3. PUYSSEGUR Alain dit :

    Je suis pèlerin de Saint Jacques, et je voudrais témoigner de la ‘richesse’ des réflexions de Sébastien sur le Chemin, le chapitre suivant en est un exemple :
    “L’un des grands intérêts du chemin est de libérer les individus qui l’empruntent.
    Libération par rapport à la condition sociale pour beaucoup, à l’église pour certains.
    Il n’y a pas de condition sociale sur le chemin. C’est un passage libérateur, car rien n’asservit l’homme qui marche (plus on sort de soi) le soi de la culture, de l’éducation, de la famille de la société, etc…) et plus l’on devient soi même, plus on allège son « sac »-sa vie- pour ne garder que l’essentiel, et mieux l’on avance.”

  4. Mario Pozzati Tiepolo dit :

    May Pere Ihidoy continue to bless and follow with his gentleness all pilgrims from above. His welcome touched me on my way to Santiago de Compostela. He truly, gently and with kindness, I thought, put into practice the rule of St Benedict in receiving the pilgrims:”All guests who presents themselves are to be welcomed as Christ, for He Himself will say: I was a stranger and you welcomed me” Pray for me.
    Mario Pozzati Tiepolo 4 Giles House 160 Westbourne Grove London W11 2RJ United Kingdom

    • BOURGAIN dit :

      Après Louis JANIN, c’est au tour du père Ihidoy de rejoindre le
      Père.
      J’ai terminé il y a peu leur livre commun : ” L’Hospitalité
      sur les chemins de Compostelle “. Livre édifiant. Quelle belle
      lecon de vie, d’humanité !
      L’un de mes regrets du Chemin, c’est de n’avoir pu rencontrer le
      Père Ihidoy lors de mon passage à Navarrenx le 07.10.01
      Que le Seigneur les accueille tous deux près de Lui.