DES FESTIVITÉS JACQUAIRES EN FRANCHE COMTÉ CÉLÉBRÉES SUR 3 JOURS.

Le pape Calixte II natif de Quingey près de Besançon.

L’association franc-comtoise des chemins de Compostelle, l‘AF-CCC, a décidé de faire les choses en grand pour célébrer Saint-Jacques en cette année Sainte. S’il est une tradition, pour l’évêque de Belfort, de célébrer chaque année une messe le 25 juillet dans sa cathédrale à destination des pèlerins, cette année cette célébration exceptionnelle a eu lieu à Quingey, située à 25 km de Besançon. En effet cette cité franc-comtoise a vu naître le pape Calixte II (dont le frère est devenu roi de Galice par mariage) qui a fait construire la cathédrale à Saint-Jacques-de-Compostelle pour y recueillir les reliques. Calixte II a également suscité la réalisation du Codex Calixtinus et est à l’origine des années saintes compostellanes. Il était donc juste de célébrer la fête de Saint-Jacques dans la patrie de celui qui a tant fait pour les pèlerinages de Compostelle.

Les festivités ont démarré dès le vendredi soir en Haute-Saône, dans la petite ville comtoise de charme qu’est Marnay, très accueillante aux pèlerins, située sur le chemin jacquaire fréquenté par les pèlerins d’Alsace et d’Allemagne : en cette année jacquaire, les élus du département, de la cité ainsi que la présidente de l’AF-CCC ont inauguré une stèle marquant les 2 000 km vers Santiago.

La borne des 2000 km accompagnée de Saint-Jacques.

La borne des 2000 km accompagnée de Saint-Jacques.

Le lendemain une quarantaine de pèlerins ont marché sur Quingey – cité « de caractère » située à une trentaine de kilomètres de Marnay – en faisant une halte en gîte en cours de chemin. Les marcheurs du jour ont courageusement affronté les orages et les pluies continuelles du samedi et sont repartis aux aurores le dimanche pour rejoindre Quingey où était célébrée la messe par l’archevêque de Besançon Mgr Jean-Luc Bouilleret. Cette belle messe, préparée conjointement par Danièle, présidente de l’AF-CCC, Elisabeth, membre de Webcompostella et par les paroissiens du lieu, a été l’occasion de fêter Saint-Jacques avec faste, d’honorer la cité du pape Calixte II et de rappeler aux paroissiens le rôle que celui-ci a joué dans la promotion du pèlerinage au Moyen âge.

Notre tradition gauloise a bien été respectée : la fête s’est poursuivie autour d’un verre en l’honneur des pèlerins, paroissiens et autres invités.

Dans l’après midi, le père Pierre Bergier, originaire du lieu et féru d’histoire, a présenté sa cité au cours d’une visite fort intéressante.

Cette manifestation étalée sur 3 jours, remarquablement organisée par l’AF-CCC, a été très appréciée tant pas les pèlerins que par les paroissiens de Quingey.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Vie sur le chemin