Formation d’accueillants : à distance, mais réussie

Une première ! En raison de la pandémie, la formation des futurs accueillants francophones de Santiago, organisée par Webcompostella, s’est tenue « en distanciel », par la voie numérique de l’application Zoom.

Certes, ce n’étaient pas les conditions de l’abbatiale de Conques. Nous n’avons pas bénéficié de l’excellent accueil des Prémontrés, ni des prestations de frère Jean-Daniel devant le tympan et à l’orgue. Nous n’avons pas déambulé dans les allées de l’abbatiale Sainte-Foy…

Mais cette formation inédite par écrans d’ordinateur interposés a été une réussite que l’on doit beaucoup à Elisabeth et Michel Perceau. Que de préparations en amont, avec le concours de Pierre Gauer, pour mettre ces rendez-vous au point. Au final, tout a bien fonctionné. Un grand merci au duo d’animateurs et au webmaster.

Les vendredi 12 et samedi 13 mars, durant plus de 6h, à raison de trois sessions de 2h, une trentaine de personnes (nous étions entre 29 et 32 participants au cours des 3 séances) a donc pu suivre dans de bonnes conditions les différentes interventions.

Ouverte par Daniel Ragot, président de l’association Webcompostella, la première session a permis à chaque futur accueillant de se présenter rapidement. Dans « l’assemblée zoomienne », des « anciens accueillants » et puis des visages nouveaux… Des participant.e.s de l’hexagone, mais aussi du Québec, de Suisse, de Belgique…Chacun.e  a pu expliquer son lien avec Compostelle et préciser les raisons de son engagement comme accueillant.e.

Hubert Bancaud, l’un des premiers accueillants en 2015, et très prochainement ordonné prêtre, a ouvert la seconde session par une intervention lumineuse sur la spiritualité de l’accueil à Santiago. Il a invité chaque futur accueillant à rester au fond de soi « pèlerin » et ainsi à adopter une attitude de disponibilité intérieure telle qu’elle puisse permettre « à la Providence d’agir » et « à l’autre de se reconnaître pèlerin (notamment lors de la visite spirituelle) et l’amener, ainsi, à prendre conscience que le chemin, c’est toute la vie ».

En complément de cette intervention, René Fernandez a évoqué le temps de partage proposé aux pèlerins chaque après-midi. « Nous sommes là pour écouter, c’est tout » a résumé René avant de rentrer dans les modalités.

Daniel Ragot a évoqué « les incertitudes » liées au contexte sanitaire. Un contexte susceptible d’évoluer… Enfin, il a été question avec Elisabeth et Michel de la visite « spirituelle » autour de la cathédrale. Objectif premier : « faire le lien entre la pierre et le Chemin ».

Enfin, lors de la troisième et dernière session, Daniel Ragot a rappelé ce qu’était l’association Webcompostella. François Hallonet, le trésorier, a souligné, documents à l’appui, les enjeux financiers. Un aspect pas toujours très connu mais essentiel. François a su sensibiliser son auditoire par son humanisme et son expertise. L’association a besoin d’adhésions.

Eric Chopin a présenté la Lettre de Webcompostella et invité les accueillants à y apporter leurs contributions, selon leurs envies et surtout leurs disponiblités, notamment lors des quinzaines d’accueil.

Enfin Brigitte Alesinas a évoqué sa mission de lien avec les associations jacquaires, une mission précieuse, dans laquelle elle est particulièrement investie.

Pour conclure, Daniel Ragot a envoyé « en mission » les participants au nom de Mgr Aillet, évêque de Bayonne, et représentant des évêques du Chemin au sein de la Conférence des évêques de France. Un final toujours très émouvant et riche de sens… auquel s’est ajouté une interprétation collective inédite, a capella, du chant des pèlerins Ultreia

Maintenant, à chaque équipe de quinzaine de s’organiser pour préparer au mieux son rendez-vous compostellan. En espérant que le coronavirus ne complique pas trop les choses. Les trois premières quinzaines ayant dû malheureusement être annulées, l’accueil à Santiago devrait débuter officiellement le premier juillet 2021.

Une partie de l’assemblée numérique des participants…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Vie sur le chemin Tagués avec :