Frère Jean-Régis dans les bras du Christ

La triste nouvelle est tombée par mail, un milieu d’après-midi de novembre.« Le père Jean-Régis vient d’achever son pèlerinage terrestre. Arrivé au sanctuaire définitif, gageons qu’il continuera avec Saint Jacques et Sainte Foy à aider ceux qui restent à oeuvrer pour le salut de tous » Le courriel est signé Elisabeth et Léonard  Tandeau de Marsac (Hospitalité Saint-Jacques à Estaing, Aveyron).

Mardi 24 novembre 2020, vers 13h, vaincu par la maladie, Frère Jean-Régis Harmel est en effet reparti vers son Père. Il a quitté ce monde en Normandie où il était venu se faire soigner pour un cancer. La Covid 19 a ensuite rattrapé le prêtre Prémontré, qui  était dans la 86e année de son âge, la 66e année de sa profession religieuse, la 59e de son sacerdoce.

Frère Jean-Régis après la célébration de la messe francophone des pèlerins, un matin, dans la chapelle des rois de France, cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle

« Une pierre angulaire spirituelle»  

Ainsi s’est achevée une vie pleine et entière, consacrée à Dieu et à l’humanité. Une vie intense, démarrée pour le jeune Régis Harmel en Champagne en 1934, et qui sera marquée par l’engagement, l’émerveillement, la sollicitude, la fidélité au Christ et au message évangélique. On lira par ailleurs la biographie de Frère Jean-Régis, qui fut notamment élu abbé de l’abbaye de Mondaye de 1999 à 2004, nommé prieur de l’abbaye de  Conques (Aveyron) de 1995 à 1999 et de 2004 à 2007.

Le retour à Dieu de Frère Jean-Régis (Jean l’évangéliste) a suscité une vive émotion parmi toutes celles et ceux qui ont eu la chance de le connaître, de le côtoyer, de le rencontrer, d’écouter ses commentaires ou enseignements lumineux et incarnés.

L’émotion est forte bien sûr à Conques où le Frère Jean-Régis était une figure reconnue, incontournable. Déchargé de sa fonction de prieur depuis 2007, le religieux restait impliqué dans la vie de l’abbaye des Prémontrés et du pays. Il témoignait inlassablement de son profond et spirituel humanisme aux visiteurs et en particulier aux pèlerins de Compostelle.

Emotion vive bien sûr également à l’abbaye de Mondaye où il était entré comme postulant en… 1952.

Emotion enfin bien entendu dans le monde des pèlerins de Compostelle et au sein de l’association Webcompostella. On lira  une succession de témoignages lui rendant hommage.

Rappelons que Frère Jean-Régis a participé à la création de l’association Webcompostella il y a 20 ans, comme le souligne plus loin son premier président René de Laportalière. Il en sera un compagnon ardent et éclairant.

« Il était pour Webcompostella une véritable “pierre angulaire” spirituelle » souligne de son côté Daniel Ragot, actuel  président. « Les futur.e s accueillant.e.s de Santiago ont en été témoins notamment à Conques, lorsqu’il nous enseignait sur la spiritualité de l’accueillant…. »Et Daniel Ragot de rappeler que le Frère Jean-Régis « avait accompagné chaque année depuis 2015 des équipes d’accueil à Santiago, et s’apprêtait à le faire de nouveau en mai 2021 ». Avant de conclure : « Nous sommes tristes de la séparation d’avec les yeux, mais heureux de savoir combien le Christ lui ouvre pleinement les bras aujourd’hui ».

Les obsèques  de Frère Jean-Régis Harmel ont été célébrées dans l’église abbatiale de Mondaye
le samedi 28 novembre 2020 à 14h30. La cérémonie s’est déroulée dans un cadre  strictement privé en raison de la crise sanitaire. Elle a été diffusée sur YouTube.

Frère Jean-Régis en mai 2020 avec les Frères Prémontés de l’abbaye de Conques.

Frère Jean-Régis en mai 2020 avec les Frères Prémontés de l’abbaye de Conques.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Vie sur le chemin