La joie de l’arrivée…nouveau départ ?

joie de l'arrivée

Ce soir, avec Jésus et ses apôtres, nous entrerons à Jérusalem : « maintenant, notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem ! » dit le psaume 122. 

Faisons halte pour écouter ce chant, interprété par un prêtre et des jeunes confinés dans un église à Toulouse : Céleste Jérusalem

Que d’émotions nous submergent quand nous arrivons enfin au terme d’un long pèlerinage : joie débordante, larmes, tristesse indéfinissable… Et pourtant, la vie continue : avec un nouvel élan, de nouveaux amis, un enthousiasme renouvelé. 

La semaine sainte commence ce soir : vivons-la intensément, ne laissons pas Jésus seul sur son chemin vers le calvaire ! Même si rien n’est proposé à Pâques dans notre paroisse, nous pourrons vivre ce moment ensemble par la prière : tous les croyants du monde seront en communion pour célébrer l’immense joie de la Résurrection ! 
Vivons et débordons d’espérance !

Laissons la Parole de Dieu nous éclairer

Matthieu 28, 18-20
« Jésus dit à ses disciples : Et moi je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde !  »

1 Cor. 15, 3-7

Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu : le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures et il a été mis au tombeau ; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures, et il est apparu à Pierre, puis aux Douze ; ensuite il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois – la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont morts – ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres.

Méditation

La foi signifie aussi croire en Lui, croire qu’Il nous aime vraiment, qu’il est vivant, qu’il est capable d’intervenir mystérieusement, qu’il ne nous abandonne pas, qu’il tire le bien du mal par sa puissance et sa créativité infinie. C’est croire qu’il marche victorieux dans l’histoire. Nous croyons à l’Évangile qui dit que le Règne de Dieu est déjà présent dans le monde, et qu’il se développe çà et là, de diverses manières (…) La résurrection du Christ produit partout les germes de ce monde nouveau ; et même s’ils venaient à être taillés, ils poussent de nouveau, car la résurrection du Seigneur a déjà pénétré la trame cachée de cette histoire, car Jésus n’est pas ressuscité pour rien. 

Ne restons pas en marge de ce chemin de l’espérance vivante !

Pape François, La Joie de l’Evangile N°278

Prière

Au terme de ce chemin, faisons nôtre cette prière de l’hospitalité St Jacques :

Très saint Jacques, lumière de l’Europe, étoile resplendissante,
ATTIRE-NOUS SUR LE CHEMIN DE LA VERITE.
Très saint Jacques, toi qui as tout laissé pour suivre le Maître,
DENOUE LES LIENS
QUI NOUS RETIENNENT LOIN DE SES VOIES.
Très saint Jacques, ardent missionnaire,
CONVERTIS TES PELERINS
ET PROTEGE LES DES DANGERS DU CHEMIN.
Très saint Jacques, premier apôtre martyr,
DONNE-NOUS AUDACE, COURAGE ET FORCE
POUR ALLER TOUJOURS PLUS LOIN
ANNONCER QUE JESUS EST VIVANT…
ULTREÏA
!

 

Auteur et choix des textes : Pauline Dobon
Crédits photo : Léonard Tandeau

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Prier Tagués avec :