Les chemins de Saint Jacques

Il y 4 voies principales françaises décrites depuis le XII° siècle (Codex Calixtinus) :
Les Routes :

  • Tours (Scandinavie et Europe du Nord)
  • Vézelay (Pologne et Allemagne)
  • Le Puy (Pays danubiens et Suisse)
  • Arles (Italie)

Les 4 voies se réunissent en une seule à Puenta-La-Reina, en Espagne, de là, une voie principale : le « Camino frances ».Le Puy en Velay

Il existe de nombreuses variantes : ne pas « sacraliser » les voies et les chemins “officiels”

La trame des chemins : les grands sanctuaires, les reliques, les hospitalités, les passages sûrs.

« …Si ces quatre voies françaises ont été plus fréquentées que d ‘autres, on considérera davantage un réseau de voies ou même un semis de lieux-halte. Ainsi, le pèlerin au Moyen-Age, comme parfois aujourd’hui, se dirigeait vers Saint-Jacques, de sanctuaire en sanctuaire, et tous ces objectifs intermédiaires constituaient son chemin de foi… »

Guide de la « créanciale » édité par l ‘Eglise catholique de France

Les chemins de Saint Jacques :

Haltes

Lire aussi