Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! (Psaume 125)

7ème psaume des montées chanté et récité et prié, lors des trois principaux pèlerinages des Juifs se rendant à Jérusalem où l’on monte de tous les côtés.

1 Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion, nous étions comme en rêve !

2 Alors notre bouche était pleine de rires, nous poussions des cris de joie ; alors on disait parmi les nations : « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! »

3 Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous : nous étions en grande fête !

4 Ramène, Seigneur, nos captifs, comme les torrents au désert.

5 Qui sème dans les larmes moissonne dans la joie :

6 il s’en va, il s’en va en pleurant, il jette la semence ; il s’en vient, il s’en vient dans la joie, il rapporte les gerbes.

Tombeau de Saint Jacques

Contexte

 Avec le peuple d’Israël exilé à Babylone qui crut rêver lorsque Dieu lui ouvrit la porte du retour, laissons éclater notre joie pour cette merveille : nous étions prisonniers d’un monde de péché, le Seigneur nous en a élargis ; et après les souffrances passagères de cette vie, il nous promet la joie d’une moisson éternelle.

Pour aller plus loin

Les pèlerins admiraient les murs de Jérusalem, élevés et renforcés. C’est une image de la protection de Dieu. Et ce psaume est une prière pour les moments difficiles où nous nous sentons impuissants face à l’injustice ou la violence organisées, face à la bêtise ou la corruption. Ce psaume exprime la confiance en Dieu, il nous met dans un climat d’espérance et de repos.

Arrivé au terme du pèlerinage, celui de Saint-Jacques-de-Compostelle ou celui de notre vie terrestre, nous éprouvons la joie du but atteint et sommes sensibles aux inattendus ; particulièrement ceux qui nous attendent dans la contemplation de réalisations inconnues de l’Amour de Dieu dans l’univers et pour notre planète Terre, notre maison commune selon l’expression du pape François.

Prions

Seigneur Jésus, notre Pâques et notre libérateur,
tu as semé dans les larmes sur le chemin du Golgotha
et moissonné dans la joie au matin de Pâques :
renouvelle encore cette merveille pour l’Eglise notre Mère,
et après le temps des semailles et des pleurs,
durant ces jours d’exil,
donne-nous de moissonner dans la joie une récolte éternelle.
Amen


Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Prier Tagués avec :