Qui s’appuie sur le Seigneur ressemble au mont Sion (Psaume 124)

6ème psaume des montées chanté et récité et prié, lors des trois principaux pèlerinages des Juifs se rendant à Jérusalem où l’on monte de tous les côtés.

1 Qui s’appuie sur le Seigneur ressemble au mont Sion : il est inébranlable, il demeure à jamais.
2 Jérusalem, des montagnes l’entourent ; ainsi le Seigneur : il entoure son peuple maintenant et toujours.
3 Jamais le sceptre de l’impie ne pèsera sur la part des justes, de peur que la main des justes ne se tende vers l’idole.
4 Sois bon pour qui est bon, Seigneur, pour l’homme au cœur droit.
5 Mais ceux qui rusent et qui trahissent, que le Seigneur les rejette avec les méchants! Paix sur Israël !

psaume 124

Contexte

Sion, ville forte sise sur une montagne et solidement retranchée, semblait protégée de toute destruction. Mais seule est sûre et durable la protection dont Dieu entoure la nouvelle Sion, son Eglise. Elle a été bâtie sur Pierre, le roc solide, et les Portes de l’Enfer ne prévaleront pas sur elle. Pourtant l’Eglise aussi voit fréquemment le sceptre, le pouvoir des impies sur l’héritage chrétien des justes par toutes sortes de persécutions.

Pour aller plus loin

Psaume probablement composé et chanté à l’unisson lors d’un pèlerinage. Il exprime les sentiments de confiance et de sécurité inspirés au pèlerin par la vue de la position inexpugnable de Sion-Jérusalem, entouré de montagnes de toutes parts.

Sentiments ressentis par les pèlerins à leur arrivée à Saint-Jacques de-Compostelle. Et le pèlerin que nous sommes s’approprie progressivement les sentiments du Christ. Il interprétera alors le dernier verset : « ceux qui rusent et qui trahissent, que le Seigneur les rejette avec les méchants ! » en désirant que Dieu fasse disparaître les ennemis de l’Eglise qu’il a pu rencontrer en les convertissant à son Amour pour chacun. Qu’il les retourne vers le bien, la justice et l’amour de charité.

Prions

Dieu éternel et dont l’Amour est tout-puissant,
tu as fondé ton Eglise à jamais inébranlable,
et tu as permis que nous ayons en elle notre demeure :
fais que nous trouvions appui dans sa saine Tradition
et son enseignement
et que sans jamais céder aux tentations du Diviseur
et Tentateur,
nous restions fidèles à ton appel.
Amen.


Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Prier Tagués avec :