RENCONTRE ET FORMATION DES ACCUEILLANTS

Nous étions 32 participants à cette rencontre dont l’objet était de préparer à leur mission les équipes chargées de l’accueil à Compostelle du 15 mai au 31 octobre 2019.

C’était une joie de nous rencontrer dans ce si beau cadre de Conques, dans ce lieu qui nous a mis de suite dans l’ambiance jacquaire …

La présentation des participants a été l’occasion de partager les motivations qui avaient conduit chacun à poser candidature pour assumer cet accueil :

Quelques brefs échos de nouveaux accueillants :

formation conques« Lors de mon arrêt à l’accueil francophone, j’ai eu la belle opportunité d’exprimer les temps forts du chemin, mes doutes, mes joies et d’échanger avec d’autres pèlerins, une bonne respiration avant de reprendre “mon chemin”… Après cette très riche expérience, je me sens prête pour accueillir à mon tour dans la joie et la bienveillance, ce que j’ai vécu sur place auprès de l’équipe accueillante » –Sabine

« Le camino a été pour moi un chemin de grâce et d’espérance. Les rencontres, les échanges et le partage ont été déterminants pendant ce moment. (…) C’est pour moi un moyen de dire Merci, de faire partager et de continuer à partager les merveilles du chemin » – Pierre

« J’ai beaucoup reçu et j’ai beaucoup à donner. La qualité de l’accueil est primordiale, que ce soit pour réconforter ou aider ou encourager … Savoir écouter et si possible ouvrir des voies de réflexion » – Jean

« J ai beaucoup apprécié l’accueil à Santiago et ce chemin. Il me semble qu’il me manque quelque chose dans mon parcours, celui d accueillir à mon tour (…) J’ai envie de donner, de partager et d’écouter les pèlerins … je crois que cela fait partie de mon chemin » – Christelle.

« Quel bonheur d’être arrivé jusqu’au tombeau de Saint Jacques et de pouvoir partager les émotions, les joies, les sentiments profonds, la lumière qui nous a envahis et de pouvoir les confier, les partager. C’est pour cela que je veux donner un peu de mon temps pour être à l’écoute de chaque pèlerin qui aura besoin de se confier et aussi être accompagné à suivre leur chemin ! » – Aline

Ou de plus anciens :

« Après un mois d’accueil, j’ai vraiment envie de renouveler ces fabuleux moments et d’y retourner encore un mois si cela est possible » – Emile

« Cette expérience d’accueil en 2018 m’a solidement conforté dans ma conviction de la nécessité de bien accueillir les pèlerins francophones à leur arrivée à Santiago : J’ai pu vraiment prendre à cœur les rôles d’écoute, de « guide » qui m’étaient confiés au sein de l’équipe constituée d’accueillants soudés . Les sourires, les manifestations de joie et les remerciements appuyés et répétés renvoyés par les pèlerins m’ont énormément ému. » – Michel

Beaucoup d’informations devaient être transmises aux futurs accueillants : description des lieux, notamment des églises San Fructuoso et San Francisco où se dérouleront les messes du fait des travaux dans la cathédrale ; déroulement des journées ; description des taches à accomplir, présentation de la visite spirituelle de l’extérieur de la cathédrale …

Tous ces exposés étaient bien illustrés, sans taire les difficultés et mises en garde diverses ni l’aspect financier de l’accueil francophone. Questions et remarques ont pu être exprimées librement. L’ambiance était sérieuse mais chaleureuse.

orgue conquesCette rencontre avait aussi pour objectif de donner le sens spirituel de cet accueil. C’est pourquoi l’intervention du frère Jean-Régis a été importante. Il nous a appelés à être des serviteurs (en citant la lettre de Saint Jacques « moi serviteur de Dieu »). Il nous a rappelé que l’accueil que nous proposions était un accueil spirituel et non pas un accueil chrétien : accueillir chaque personne dans la dignité de son cœur et de son corps; accueillir le Christ en toute personne, inconditionnellement sans jugement. Notre accueil doit aider le pèlerin à « l’accouchement de son intériorité », ce centre le plus secret de son être, « silence parlant ».

Pour nourrir ces réflexions, il nous a laissé des citations du Père Ihidoy : « Ce sont toutes les facettes de notre société qui se reflètent sur le Chemin comme dans un miroir grossissant. Alors, je vous le demande : comment ne pas accueillir ? Comment ne pas être à l’écoute ? Comment ne pas partager leurs questions et leur quête ? Comment ne pas être leur partenaire et complice ? Le peu de temps qu’on leur donne est sublime. Derrière chaque visage, il y a quelque chose d’unique à recevoir. Je disais qu’accueillir est un devoir. C’est bien plus : une chance, un privilège ».

L’accueil chaleureux de frères prémontrés, la possibilité offerte de participer à leurs offices ont aussi contribué à la qualité de cette rencontre. Et que dire du concert d’orgue offert le mercredi soir par le frère Jean Daniel avec la liberté de déambuler dans toute l’abbatiale, y compris dans les galeries : quel bonheur !

Dernier moment émouvant de cette rencontre : la remise à chacun d’une lettre d’envoi en mission de Mgr Aillet, au nom des évêques de France.

Santiago 2019

Quelques témoignages montrent combien cette rencontre a été riche :

« Notre séjour à Conques à été très dense de par son contenu mais aussi très riche en partage, chacun à l’écoute de l’autre. Surement un avant goût de ce que chacun va vivre ou revivre à Santiago. J’ai beaucoup apprécié comment Frère Jean Régis nous a donné le chemin de réflexion pour être un accueillant dans une démarche inconditionnelle. Je sens que d’aller accueillir, c’est le chemin qui continue dans tous ses aspects » – Patrice

« J’ai été heureux de voir, durant ces journées, une Eglise en marche. Ces journées m’ont fait apercevoir des témoins chrétiens, proches ou moins proches de l’Eglise, qui s’inscrivent dans la profondeur et la spiritualité évangélique. (…) Voilà, je suis heureux de m’engager dans cet accueil de pèlerins. Cette phrase de Jean-Régis me porte: “tout pèlerin est un évènement, un don de Dieu. Il va nous parler de l’histoire humaine et divine”. Mon chemin de Compostelle continue ». – Eric

« Ce temps de formation, organisé dans d’excellentes conditions, a été à la fois dense et bien structuré, j’ai reçu et noté de nombreuses informations pratiques, apprécié les fructueux échanges avec les “anciens accueillants”, et aussi les questions et les inquiétudes posées par les nouveaux ; ces trois jours à Conques sont nécessaires et permettent surtout de se rencontrer avant de s’engager pour cette belle mission, et puis avec la grâce du Saint esprit et les membres de mon équipe, je suis confiante, tout se déroulera bien » – Sabine

« Difficile d’atterrir après ce merveilleux week-end de Conques. Cette étape était vraiment nécessaire. D’abord pour se ressourcer dans ce havre de paix, d’intériorité et d’ouverture qu’est l’abbatiale. Ensuite, prendre des forces en se nourrissant de l’expérience des uns et des autres va être bénéfique pour notre expérience de l’accueil. Vivement juillet à Santiago. Ultreia. » – Pierre

« Les moments à Conques ont été riches et intenses à la fois et m’ont réconfortée ; j’ai été captivée et aussi, je me suis nourrie de vos témoignages et de vos expériences des uns, des autres et combien elles ont été touchantes ! Je me rends compte comme cette mission est importante et que je vais recevoir en retour quelque chose d’unique ! C’est avec une grande joie que je me prépare à cette belle expérience qui j’espère je la mènerai avec tout mon cœur » – Aline

« Plus qu’un moment convivial, quel autre meilleur moyen de faire connaissance et de vivre ces grands moments de partage. Tous, laïcs, prêtres, et chanoine réunis dans de beaux moments d’échanges et de prières. Un weekend qui permet à chacun de se ressourcer dans ce magnifique cadre qu’est Conques, et de nous préparer au mieux à notre rôle d’accueillant à Santiago de Compostelle. ULTREIA ! » – Jean

Souhaitons que, suite à cette formation, les participants éprouvent beaucoup de bonheur dans la mission d’accueil qui leur est confiée.

 

Elisabeth

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Vie sur le chemin Tagués avec :