Saint-Jacques à Santiago : faste royal, déception pèlerine

Arriver comme pèlerin le dimanche 25 juillet, quelle idée formidable ! Mais était-ce vraiment un bon plan ? Les témoignages recueillis le jour de la Saint-Jacques à Santiago semblent montrer, qu’à côté du faste royal, une certaine déception pèlerine s’est faite sentir…

Il est arrivé le jour tant attendu. Le jour J comme Jacques. Le dimanche 25 juillet 2021, Saint-Jacques de Compostelle a fêté son apôtre et l’Espagne son saint patron. En grandes pompes puisque Felipe VI, prince des Asturies et roi d’Espagne était présent en compagnie de son épouse Letizia et de leurs filles, Léonor et Sofia.
Après une cérémonie militaire place Obradoiro, la famille royale est entrée dans la cathédrale pour la messe solennelle, précédée par le clergé avec à sa tête Mgr Julian Barrio archevêque de Santiago de Compostela, lui-même précédé par d’autres évêques, des chanoines et des prêtres concélébrants, dont le père… Jacques Cougnaud, accompagnateur de l’équipe d’accueil francophone de la quinzaine. Webcompostella était ainsi représentée dans une cathédrale aux places très convoitées…
Au cours de l’office, le roi a rendu hommage à l’apôtre Santiago. Juste avant le botafumeiro, Felipe VI est allé au fond du choeur ,avec sa famille, s’incliner devant le maître-autel et la statue de Saint-Jacques.
A l’extérieur, un écran géant retransmettait la messe solennelle. De quoi faire patienter les pèlerins d’un jour, très nombreux, mais aussi les pèlerins au long cours, arrivés le matin même…
Car si côté officiel tout était bien huilé, côté pèlerins, ce 25 juillet aura été un dimanche de files d’attente interminable… La mise en place de barrières de sécurité avait entravé l’accès à la cathédrale…
« Le ressenti de tous les pèlerins rencontrés lors de cette journée était empreinte de déception, surtout ceux qui ont parcouru le chemin depuis la France » témoigne Emile Lhomme, coordinateur de l’équipe d’accueil francophone. « Même ceux qui se sont présentés avant 7h du matin ont dû patienter de longues heures avant de … se voir refuser l’accès à la messe supplémentaire de 9h30 ».

Depuis le 1er juillet 2021, en effet, il y a chaque jour, une première messe à cette heure-là, car au vu de la situation pandémique, un contingent de 240 personnes seulement est autorisé à être présent à l’intérieur. Seuls 3 personnes par banc peuvent s’y asseoir et des colonnes de chaises individuelles distantes l’une de l’autre se suivent jusqu’au fond de la cathédrale.

Cependant, le jour de la St Jacques, d’autres célébrations d’une heure ont été organisées dans l’après-midi, soit à 16h, 17h, 18h et à bien sûr à 19h30, celle qui elle a lieu tous les soirs.
D’ailleurs lors de cette dernière messe de dimanche soir et comme chaque 25 juillet, des membres de l’archiconfrérie de l’apôtre Jacques ont reçu leurs ornements. Cette année, Annie Cardinet, présidente de FFACC Compostelle-France (fédération française des associations des chemins de Compostelle) a également été honorée.
Cette remise de médailles a aussi lieu le 30 décembre (Fête de la Translation) et le 23 mai (Fête de l’apparition de Jacques à Clavijo).

File importante donc pour l’entrée dans la cathédrale, mais aussi pour l’accès à la Maison internationale des pèlerins, 33, rua das Carretas en vue d’y obtenir la fameuse Compostela. File semble-t-il plus imposante que les années précédentes à la même date. Ce 25 juillet 2021, 1615 Compostelas auraient été délivrées.

Bien que particulière, cette journée restera tout de même gravée dans l’esprit de celles et ceux qui ont eu la chance d’être dans la ville de l’Apôtre le jour de sa Fête. En particulier dans l’esprit de Renée, Patricia, Arlette, Jacques et Emile, membres de l’équipe d’accueil francophone. Du fait des conditions de sécurité compliquant les accès, personne n’a pu être accueilli au temps de partage de l’après-midi. En revanche, cinq pèlerins ont suivi la visite spirituelle de 18h (nouvel horaire, au lieu de 18h 30). Une visite dans des conditions compliquées en raison des concerts et des rondes d’hélicoptères…Par ailleurs aucune annonce francophone n’a pu être faite lors des messes du 25 !.
Pas forcément à la fête, ce jour de la Saint-Jacques, notre équipe d’accueil…Mais elle pourra dire qu’elle y était !

Légende photo
Emile, de l’accueil francophone, avec cinq pèlerins, lors de la visite spirituelle du 25 juillet.

Place Quintana, la foule et l’attente avant de pouvoir entrer dans la cathédrale.

Le père Jacques Cougnaud a concélébré la messe solennelle de la Saint-Jacques… C’était aussi sa fête !

La file d’attente dans la rua das Carretas pour la Maison internationale des pèlerins…

La place Obradoiro en grande partie neutralisée pour des raisons de sécurité.

En cette année jubilaire que nous attendions tous avec impatience, nous avons vécu une fête de Saint-Jacques particulière.

Une journée de file d’attente interminable, la venue du Roi d’Espagne et sa famille, la mise en place de barrières de sécurité ont entravé l’approche de la cathédrale.

Ne pouvant y accéder, la messe a pu toutefois être suivie en direct sur grand écran. Le Père Jacques, qui accompagne cette quinzaine, a pu concélébrer la Messe Solennelle. Cela a permis à Webcompostella d’être représentée lors de ce Cérémonial en l’honneur de l’Apôtre Jacques.

Le ressenti de tous les pèlerins rencontrés lors de cette journée était empreinte de déception, surtout ceux qui ont parcouru Le Chemin depuis la France.

Même ceux qui se sont présentés avant 07h00 ont du patienter de longues heures pour se voir refuser l’accès à la messe supplémentaire de 09h30.

Depuis le 1er juillet 2021, il y a une première messe à cette heure-là, car au vu de la situation pandémique, un contingent de 240 personnes est autorisé à être présent à l’intérieur. Seuls 3 personnes par banc peuvent s’y asseoir et des colonnes de chaises individuelles distantes l’une de l’autre se suivent jusqu’au fonds de la cathédrale.

Le jour de la St Jacques, d’autres célébrations d’une heure ont été organisées dans l’après-midi, soit à 16h00, 17h00, 18h00 et à 19h30, qui elle a lieu tous les soirs. Cependant, lors de la dernière messe de ce dimanche soir et ce comme chaque 25 juillet, des membres de l’Archiconfrèrerie de l’Apôtre Jacques ont reçu leurs ornements. Cette année, Annie Cardinet, Présidente de FFACC Compostelle-France, a également été honorée.

Cette remise de médailles a aussi lieu le 30 décembre (Fête de la Translation) et le 23 mai (Fête de l’apparition de Jacques à Clavijo).

En ce qui concerne la Maison des Pèlerins là où est délivrée la Compostela, la file d’attente parraissait plus imposante que les années précédentes à la même date. Ce 25 juillet 2021, 1615 Compostelas auraient été délivrées.

Bien que particulière, cette journée restera gravée dans l’esprit de ceux qui ont eu la chance d’être dans la ville de l’Apôtre le jour de sa Fête.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Témoignages Tagués avec :