SAINTE BRIGITTE DE SUEDE : éternelle pèlerine

Née au 14ème siècle, dans une noble famille suédoise et mariée très jeune, elle a huit enfants dont Sainte Catherine de Suède. Au retour d’un pèlerinage à Compostelle, elle et son époux décident d’embrasser la vie religieuse ; Brigitte est bientôt veuve. Elle mène une vie de pénitence, d’austérité et de charité inépuisable. Elle visite les pauvres, qu’elle soigne dans les hôpitaux, raccommodant elle-même leurs vêtements. Ses méditations donnèrent une abondante œuvre spirituelle connue sous le nom de “Révélations”. Les plus importantes se rapportent à la passion du Christ. C’est au cours de son pèlerinage en Terre Sainte qu’elle monte au Golgotha “accompagnée” de la Vierge Marie pour vivre la compassion face à l’Amour crucifié.
Vers 1363, elle fonde à Rome, avec sa fille, l’ordre du Saint-Sauveur et meurt en 1373. Sainte Patronne de la Suède, elle est aussi nommée par le Pape J.P.II, sainte Patronne de l’Europe en 2000.

Sainte Brigitte de SuèdeSainte Brigitte de Suède s’inscrit parmi les sept saints patrons ou patronnes de l’Hospitalité Saint Jacques. Découvrir une vie de saint c’est réaliser comment chacun est appelé à se mettre à l’écoute et à l’école de la Parole de Dieu, à se laisser relever de son grabat : « lève-toi! » Et nous nous mettons en marche. C’est passionnant de nous savoir appelés personnellement en fonction de ce que nous sommes. L’Esprit-Saint est si inventif ! Une icône « pèlerine »…
Pour un si long voyage depuis la Suède, Sainte Brigitte accepte volontiers deux compagnons : Johanna et moi-même. Comment m’étais-je retrouvé là ? Nous, pèlerins, ne sommes pas étonnés par les rencontres providentielles. Johanna, iconographe, habite Copenhague, elle est danoise. Elle a une grande dévotion à Sainte Brigitte. J’habite Estaing. Nous nous sommes connus alors qu’elle est venue une première fois puis une deuxième fois à l’Hospitalité Saint Jacques comme hospitalière. En 2017 nous faisons le pèlerinage de Sainte Brigitte, 5 jours de marche jusqu’à son sanctuaire, Vadsténa, en Suède. L’icône de Sainte Brigitte terminée, nous l’apportons à l’Hospitalité Saint Jacques comme pour achever notre pèlerinage. C’est ainsi que sainte Brigitte arrive « chez elle », en juin 2018. Et depuis lors, dans la chapelle de l’Hospitalité Saint Jacques, notre regard s’accroche, sur le mystère d’une vie donnée à Dieu, et qui nous offre une telle beauté, nous invitant à la prière et la contemplation de la Présence du Sauveur en elle. A l’issue de la messe, le 1er août, l’icône de Sainte Brigitte, pèlerine, est bénie.

Marc Bellet

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Saints de la route, Témoignages