Une journée d’accueil à Saint Jacques

UNE JOURNEE D ACCUEIL DES PELERINS FRANCOPHONES.

Comme chaque matin depuis que nous sommes à Saint-Jacques-de-Compostelle, nous quittons l’appartement réservé par Webcompostella ce lundi 23 septembre à 7h10, pour gagner la Maison des Pèlerins où nous organisons la messe des pèlerins francophones. Nous voilà donc arrivés à pied d’œuvre à 7h45 … stationnés devant la porte de service en l’attente du service de sécurité qui nous y fera rentrer.

accueil Francophone

 

La messe de 8 heures.

Nous profitons des cinq minutes qui sont devant nous pour préparer la chapelle à l’accueil des pèlerins. La porte principale de la Maison des Pèlerins ouvre à 8h05 et ce sont sept pèlerins qui nous rejoignent ; la messe francophone peut donc débuter.

C’est en montrant beaucoup d’émotion et de conviction que les fidèles participent à la cérémonie.

Mais le temps presse car, dès 9 heures, les pèlerins anglophones piaffent à la porte de la chapelle ; nous expédierons donc notre présentation de Webcompostella et prendrons rapidement une photographie des participants sans pouvoir prendre beaucoup de temps pour pouvoir partager avec eux. Dommage !

 

Messe Saint Jacques

Les tâches administratives.

Nous nous « réfugions » donc dans le bureau de l’accueil francophone au premier étage, où nos tâches quotidiennes nous attendent ; tâches de gestion, de communication aux pèlerins des photos prises, etc.

Ces tâches administratives sont ponctuées de « maraudes ». L’un d’entre nous part à la recherche des pèlerins francophones dans le but de les avertir de notre présence et de leur préciser les formules d’accueil nous leur proposons.

Un temps pour reprendre nos esprits.

Mais ce n’est pas tout, l’un de nous file à l’église San Francisco, annoncer aux pèlerins présents à la « grande messe » de midi la présence de l’accueil francophone.

Nous prendrons tout juste le temps de nous restaurer au Grand Séminaire et de profiter d’un bref moment de repos ; et nous voilà disponibles pour le temps de partage de 15h30.

Le temps d’échanges et de partage.

Un seul pèlerin nous rendra visite ce jour là à 15h30.

Notre ami pèlerin tout ému de voir enfin Saint-Jacques-de-Compostelle, stimulé par notre écoute et bien en confiance, évoque naturellement sa solitude et laisse couler ses larmes quand il s’épanche sur son manque affectif exacerbé par la rencontre amoureuse déçue avec une jeune femme rencontrée sur le chemin. Il évoque alors sa quête spirituelle, qui lui est importante, mais en dehors du cadre religieux, la foi catholique qui lui avait été présentée dans son enfance lui étant trop contraignante.

Notre pèlerin nous quitte plus tard apaisé, réconforté et tout reconnaissant de l’attention de l’écoute bienveillante que nous lui avons apportée.

La visite spirituelle de l’extérieur de la cathédrale.

Nous proposons cette visite aux pèlerins pour leur permettre de découvrir l’histoire et le sens profond de ce pèlerinage pratiqué depuis des siècles :

Chemin de renaissance comme l’évoque le passage de la Place des Morts par la Porte Sainte, pour ressortir vers la Place des Vivants après avoir déposé ses soucis devant le tombeau de Saint-Jacques.

Ainsi l’architecture, les pierres et leurs symboliques peuvent-elles aider le pèlerin à mettre des mots sur son expérience vécue le long du chemin et à retourner chez lui renouvelé.

Il est maintenant 18h30 et dix pèlerins nous attendent devant le portail nord de la cathédrale. Nos auditeurs écoutent religieusement les commentaires qui leur sont adressés ; leur satisfaction est grande car nos commentaires leur sont accessibles, instructifs et leur permettent de prendre connaissance de tous ces éléments d’architecture et de symbolique qui leur avaient parfaitement échappé …

accueil Compostelle

Un peu de convivialité dans la soirée.

Après cette visite, deux jeunes pèlerines, seules en cette soirée, acceptent notre proposition de partage d’un agréable repas dans le restaurant que nous affectionnons pour son excellente cuisine locale.

La journée s’achève ainsi.

Nous n’avons maintenant plus qu’à rejoindre notre appartement afin de tomber d’un sommeil réparateur et bienvenu pour nous recharger les batteries en vue du lendemain, qui sera certainement aussi riche de rencontres, échanges, sourires …

 

Elisabeth, le 23/10/2019

Saint Jacques

 

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Publié dans Témoignages Tagués avec :